Aller au contenu principal

Activités enfants : Jouer avec les expressions du visage

Notez cet article
Aucun vote pour le moment

Pour que ton personnage ait vraiment l’air vivant, tu dois lui donner un visage expressif. Colère, joie… il y a là tout plein de modèles !

1. Quelques exemples

  • Jouer avec les yeux et la bouche est le secret d’une expression réussie.
  • N’hésite pas à exagérer la taille et la forme des yeux et de la bouche pour transmettre ce que ressent ton personnage.
  • N’oublie pas les sourcils qui, comme tu peux le voir, sont indissociables du regard !

Mémo

Tu peux t’amuser à essayer d’associer telle paire d’yeux avec telle ou telle bouche. Tu te rendras vite compte des très nombreuses possibilités d’association qui s’offrent à toi…

2. Dessiner la colère

  • Dessine un visage le plus simplement possible : trace une croix au milieu pour bien positionner les yeux, le nez et la bouche. Ton visage n’a pour l’instant aucune expression.
  • Pour le mettre en colère, il te suffit d’exagérer de plus en plus les traits des yeux et de la bouche.

3. Exagérer l’expression de ton personnage

Voici des astuces pour renforcer les sentiments de ton personnage.

  • Fais sortir les yeux ou la bouche du visage. Ne te sens pas limité par les frontières du visage, bien au contraire : l’expression de ton personnage n’en sera que plus marquée.

  • Utilise des hachures pour traduire la confusion, des gouttes de sueur sur ou en dehors du visage pour exprimer la gêne, la surprise ou même la peur.
  • Joue avec les éléments « souples » du visage. Une paire de moustaches ou des cheveux qui se dressent te permettent de transmettre la surprise ou la peur !

4. Jouer avec les nuances de l’expression

La suite d’expression doit bien sur être logique et cohérente. Entraîne-toi à passer progressivement d’une émotion à l’autre : par exemple, ton personnage peut passer d’une expression dubitative à l’étonnement puis à une franche surprise !

5. À ton tour !

Imprime ou inspire-toi de cette image pour compléter les expressions manquantes à ta manière.

  • N’oublie pas que les sentiments qui s’affichent sur la tête du personnage doivent se suivre logiquement (une franche rigolade ne peut pas suivre une expression rageuse).
  • Si tu as un doute, regarde-toi dans un miroir avec l’expression désirée, une feuille de papier à portée de main.

Petite histoire : Bill Watterson, le dessinateur des très expressifs Calvin et Hobbes, n’en revenait pas d’être payé à passer sa journée à faire des grimaces devant le miroir de sa salle de bain pour dessiner Calvin.