Aller au contenu principal

Notre histoire

Canson®, plus de 450 ans de papier
Montgolfier, Canson® , aérostat, papier, pochette…

Quels liens, quelles convergences ?
Il était une fois une famille de papetiers, les Montgolfier.
Extrait du livre « d'art et de papier » de Marie-Hélène Reynaud

1557

La naissance d’une saga

Jacques Montgolfier, papetier d’Ambert, quitte son Auvergne natale pour s’établir en Beaujolais.
C’est le début de l’extension géographique de cette famille qui, pendant plusieurs siècles, créera un grand nombre de papeteries.

1692

Vidalon, berceau des inventions papetières

Michel et Raymond Montgolfier, fils du papetier de Beaujeu, arrivent à Vidalon alors que la famille Chelles, papetiers d’origine auvergnate, s’affairent au collage du papier.
Ils tombent amoureux des filles du maître des lieux et, deux semaines plus tard, épousent Françoise et Marguerite, alliance qui enracine les Montgolfier en Vivarais.

1777

Le beau vélin d’Annonay, les prémices de la révolution technique

Les nostalgiques rêvent du beau parchemin, tiré de la peau de veau mort-né, le vélin…Si on arrivait à fabriquer un papier bien lisse, sans traces de vergeure…
Ce sont les Montgolfier qui réussissent à reproduire la technique des Anglais, suivis par les papetiers Johannot et Réveillon.

1780

Objectif blancheur, la pile hollandaise

Les importations de papier blanc de Hollande déséquilibrent la balance commerciale du royaume, les autorités du Languedoc s’en émeuvent et décident d’encourager le papetier le plus apte à triturer les chiffons selon la méthode hollandaise. Les Montgolfier sont choisis.

1782

Du papier à la conquête de l’air et de l’espace

17 décembre 1782, un étrange sac de papier enfle au-dessus d’un feu dans la cour des Montgolfier. Bientôt, il se redresse, s’élève, s’envole, gagne les cieux. Il traverse la rivière et se pose en douceur sur un coteau. Joseph et Etienne Montgolfier viennent de réaliser le rêve d’Icare. Comme l’oiseau, l’homme volera…

1784

La Manufacture royale de Vidalon

Le 19 mars, la papeterie des Montgolfier est érigée au rang de manufacture royale. Ce titre tant convoité par tous les papetiers du royaume revient à ceux dont le potentiel d’innovation les a classés en tête de la profession. Quelques années plus tard, la Bastille tombe. Il ne fera pas bon avoir été remarqué par le roi.
En 1794, le logo de l’entreprise prend devise et armoiries : le damier sang et or d’Annonay, la montgolfière invention des frères Montgolfier et la devise Ite per orbem (« Allez par le monde ») qui évoque la diffusion déjà internationale des papiers.

1801

La naissance de Canson® et Montgolfier

Etienne de Montgolfier est mort depuis deux ans. Son gendre, Barthélémy Barou de la Lombardière de Canson lui succède. Ainsi, apparaît dans l’histoire de la papeterie ce nom qui deviendra mythique pour les artistes et amateurs de beaux papiers.

1809

Transparence et couleur, l’innovation du papetier

Les de Canson poursuivent sur la voie de l’innovation initiée par les Montgolfier. Dans le plus grand secret, ils inventent le papier calque, ce support transparent qui évite aux architectes de redessiner maintes et maintes fois le même plan. Puis, ils se lancent dans la coloration en pâte des papiers fixant définitivement et régulièrement la teinte dans la feuille.

1824

La caisse aspirante, début de la modernisation

Les de Canson cherchent sans cesse à se perfectionner. Etienne invente les fameuses caisses aspirantes qui, suçant l’eau sous la toile métallique, améliorent l’égouttage et donnent plus de résistance à la feuille en formation.

1827

Le collage en pâte, une nouvelle étape

Avec la machine à papier, il devient urgent de moderniser le collage. Comment tremper manuellement de si longues feuilles dans un bain de gélatine ? Barthélémy et Etienne de Canson mettent au point un produit collant, à base de cire, qui est mélangé à la pâte à papier.

1865

Canson® obtient un brevet pour un papier photographique

Nicéphore Niecpce a ajouté une nouvelle dimension à l’art, celle de la photographie. Dans le laboratoire de Vidalon, les papetiers élaborent un papier qui évite l’emploi coûteux de chlore d’or ou du platine. De nombreux brevets leur seront accordés en France et à l’étranger.

1910

L’aventure du Montval®

Trouver un papier de chiffon de qualité pour les éditions d’art devient de plus en plus difficile. Artistide Maillol charge son neveu Gaspard de lui faire fabriquer de belles feuilles pour ses bois gravés.
A Montval, près de Marly-le-Roy, il se met au travail mais la guerre l’interrompt.
A son retour, il rejoint les bords de la Deûme pour fabriquer, à Vidalon, le célèbre Montval® au filigrane à la baigneuse.

1926

Une filiale à New York

Avoir une représentation aux Etats-Unis, comme dans de nombreux autres pays, ne suffit plus aux papeteries Canson. Le 1er juillet, elles inaugurent Canson et Montgolfier Incorporated. 

1947

La pochette Canson® dans tous les cartables

Des professeurs de dessin ployant sous le poids des cahiers à corriger, des dessins que l’on ne peut pas exposer.
Les papeteries Canson trouvent la solution : une pochette en papier pour vendre les feuilles à la douzaine et les conserver. La célèbre pochette vient de naître, celle qui résiste aux temps et aux modes.

1956

Arjomari, un tournant pour Canson®

Trois ans plus tôt, les célèbres papeteries Johannot d’Annonay se sont unies à celles d’Arches et du Marais, Blanchet et Kléber de Rives les rejoignent. Ainsi naît Arjomari (Arches, Johannot, Marais, Rives).
Les bâtiments d’Annonay sont vendus aux papeteries Canson et Montgolfier qui, vingt ans plus tard, entrent à leur tour dans le giron d’Arjomari.

1985

Patrimoine et dessin technique

L’informatique au service du dessin et de la conservation des archives font l’objet d’une même démarche pour Canson : mettre au point et commercialiser des produits répondant aux nouveaux besoins.
La conception assistée par ordinateur (CAO), le label Haute Qualité de Conservation (HQC) font leur apparition dans les catalogues.

1987

Le passé au service du présent

Les papeteries Canson et Montgolfier créent leur musée dans la maison natale des inventeurs de l’aérostat.
Innovations d’antan, machines d’avant-garde seront accessibles au grand public.

2008

Canson® Infinity

Canson rejoint le groupe familial Hamelin, leader européen des produits scolaires et de bureau, détenteurs de marques phares (Oxford et Elba). La marque continue de s’adapter aux nouveaux besoins.
Avec Canson Infinity, le papier est désormais au service des photographes et artistes désireux de reproduire leurs oeuvres sur un papier d’excellence. 

2016

Canson® passe sous le pavillon F.I.L.A.

Forte de ses 450 ans d'histoire et de son expertise papetière, la marque Française, distribuée dans plus de 100 pays, appartient désormais au groupe F.I.L.A.
Massimo Candela, Directeur Général de F.I.L.A., a déclaré :
"Canson® est l'entreprise la plus reconnue à l'échelle mondiale dans la production et la distribution de papiers à forte valeur ajoutée et nous sommes très fiers de cette acquisition. L'acquisition de Canson®, ainsi que les récentes acquisitions de Daler Rowney Lukas et St Cuthberts, démontrent notre intérêt international. Nous pensons que les récents accords sont cruciaux pour la croissance et le développement du Groupe F.I.L.A. qui cherche à devenir un leader mondial dans le secteur de l'Art et de l'Artisanat."

2021

Nouvelle identité graphique

Canson® franchit un nouveau palier d'innovation et d'identité avec un nouveau logo fort et reconnaissable, composé de lettres majuscules faciles à lire. Clair et moderne, le logo inclut le symbole de la montgolfière qui remplace la lettre O dans Canson®, apportant une touche classique et historique à l'aspect rafraîchissant.
 
Le nouveau logo comprend également le slogan "MANUFACTURE DEPUIS 1557", soulignant à la fois l'origine française et l'année de création de la marque.