Aller au contenu principal

Paysage : traiter les éléments naturels

Notez cet article
Aucun vote pour le moment

Le rôle joué par une étendue naturelle – ciel, mer, champ, prairie, etc. – dépend de la place qu’elle occupe dans la composition, mais aussi du traitement dont elle fait l’objet.

 

Avant de commencer, quelques repères essentiels :

- Plus le ciel ou la mer seront animés, plus ils s’imposeront au détriment des autres centres d’intérêt.

- À l’inverse, une mer d’huile ou une paisible prairie doit être contrariée par des sujets forts, au risque de voir votre œuvre paraître fade.

- Accordez aux éléments naturels l’importance qu’ils méritent : inutile de prévoir deux tiers de ciel s’il ne s’y passe rien !

1. Animer le ciel

- Créez une gamme tonale en accord avec la luminosité ambiante : du rose au bleu à l’aube, du gris au violacé par mauvais temps, etc. Définissez le maximum de tons intermédiaires.

- Harmonisez les nuages : blanc à gris sur un ciel bleu, virant sur le pourpre pour un coucher de soleil, etc.

- Dans un paysage dramatique ne recherchant pas forcément le réalisme, osez des teintes imaginaires, contrastant violemment avec le ciel.

- Travaillez les volumes : par des empâtements et des ombrages, mais aussi en réservant les teintes claires à la face exposée à la lumière (derrière un nuage, il y a toujours le soleil !).

2. Faire vivre l’eau

- Au-delà de son traitement (sens du tracé, couleur, transparence…), efforcez-vous de la mettre en scène : cascade jaillissante, vagues écumantes se brisant sur des rochers, etc.

- La définition des reflets des bateaux et constructions est un excellent indicateur : une mer d’huile impose une grande netteté. À l’inverse, quelques taches imprécises suggèrent l’agitation.

- Positionnez vos sujets en conséquence : sur une mer démontée, les voiliers avancent cabrés !

3. Donner un souffle de vent

Blés couchés, branches à la trajectoire contrariée… Les végétaux vibrent sous l’influence du vent.

Jouez sur l’inclinaison des tiges, privilégiez le travail en oblique… et transformez de banals pâturages en éléments graphiques, susceptibles de favoriser le cheminement visuel jusqu’à vos centres d’intérêt !