Aller au contenu principal

Les bases pour faire un bon encrage

Notez cet article
Average: 2 (2 votes)

On appelle "encrage" le contour des dessins.

C'est un travail minutieux, qui est un poste à part entière dans la création de manga ou de comics. Il va permettre de dessiner des lignes épurées plus ou moins épaisses. Son utilisation permet d'obtenir de la profondeur dans un dessin et de donner de la force à la ligne. Les contours noirs ou colorés vont permettre de détailler les éléments et les détacher du fond. Veillez à soigner les intersections qui vont faciliter la "lecture de l'image" et mieux comprendre ce qui apparaît en avant ou en arrière-plan.

Le papier Canson® Illustration se prête parfaitement à l'encrage !

Généralement, les lignes seront épaisses dans l'ombre et plus fines du côté de la lumière.

 

L'encrage peut également apporter de la texture avec des techniques de hachures.

 

Voici quelques exemples d'encrage : les hachures, les hachures croisées, les arrachés, les pointillés, les circulaires et les motifs.

 

Il y a bien sûr des centaines de façons d'encrer un crayonné et tout dépend de l'objectif dans lequel l'encrage est utilisé. Chaque artiste développe sa technique et un œil avisé pourra déceler les styles : auteurs de bandes dessinées, illustrateurs, mangakas...

 

Certains artistes préfèrent réaliser l'encrage après le croquis pour avoir le tracé final avant de passer à la mise en couleur. Ce choix vous appartiendra. Il faudra toutefois bien attendre que l'encre soit sèche. En effet, si elle n'est pas complètement sèche, il y a un risque que l'encre bave et cela pourrait noircir votre couleur.

Plusieurs outils pour encrer :

  • La plume (selon sa souplesse : vous pourrez jouer avec les pleins et les déliés) et l'encre de chine, très noire et mate, délivre de très bons résultats au scanner.
  • Les stylos ou feutres à pointe calibrée vont vous apporter finesse ou épaisseur en fonction du numéro présent sur le bouchon.
  • La tablette graphique, vous pourrez ainsi réajuster indéfiniment vos tracés jusqu'à ce que le résultat vous convienne.

 

Exemples de finesse de trait avec les pointes calibrées ou avec le pinceau/la plume qui permet de faire des pleins et déliés avec un seul outil : 

A. L'encrage a été fait avant la couleur au feutre.

B. L'encrage a été fait après la couleur sans temps de séchage.

C. Application du liner noir après séchage.

Conseils

Si lors de la mise en couleur, votre pointe de feutre a été salie par l'encrage, frottez-la sur votre feuille de brouillon pour faire partir le surplus grisé.

Pour corriger l'encrage, vous pouvez utiliser de la gouache ou de l'acrylique blanche.

Optez plutôt pour l'encrage à la fin de votre illustration. Le noir est ainsi plus intense et il n'y a pas de risque que l'encre bave. Cela permet aussi de corriger les volumes mis en couleur au feutre en apportant des détails et de la puissance au dessin.

Le dessin n'est pas une course, c'est une pratique relaxante et amusante. Prenez donc le temps nécessaire pour cette étape.