Aller au contenu principal

Apprendre à placer son dessin dans l’espace

Notez cet article
Average: 5 (1 vote)

Le dessin est une véritable gymnastique de l'esprit. Plus encore que d'apprendre à dessiner, il vous faut dans un premier temps apprendre à observer.

Un peu de patience : ce n'est que lorsque votre cerveau aura analysé toutes les informations spatiales qu'il pourra guider votre main !

1. Observer l'objet

Avant de vous lancer dans un dessin, vous devez représenter votre sujet.

Au début, le mieux est encore de travailler à partir d'objets que vous pouvez manipuler : une pomme, un petit vase, une tasse, des ustensiles de cuisine… Prenez le temps de tourner l'objet et de l'observer sous différents éclairages.

Analysez sa forme, son volume, les zones d'ombres et de lumière… 

L'objectif : en fermant les yeux, vous devez être capable de recréer l'image dans votre tête.

2. Définir la forme et le volume

Vient le moment de poser les premiers traits sur votre papier.

 

Sur une surface en deux dimensions (la hauteur et la largeur de votre feuille), vous devez représenter un objet qui, en réalité, possède une troisième dimension (la profondeur).

 

Par où commencer?

 

Simplifiez au maximum ce que vous voyez.

 

Demandez-vous dans quel volume géométrique le plus simple vous pourriez intégrer cet objet. Un cube ? Un cône ? Une sphère ?

 

Par exemple : une sphère pour une pomme, un cône pour une poire, un cylindre pour un vase, etc. 

Dessinez la ou les forme(s) géométriques sur votre feuille de dessin.     

 

Précisez les contours de l'objet, ajoutez les détails.

 

Placez les zones d'ombres à l'aide de hachures légères.

Astuce

Vous pouvez utiliser deux crayons distincts (par exemple : des crayons 2B et 9B ou un bâtonnet de sanguine et un crayon 2B). Avec l’un, vous tracerez la forme géométrique, avec l’autre vous préciserez la forme de l’objet. Ainsi, vous visualiserez plus facilement l’évolution entre le tracé initial et le tracé final.