Aller au contenu principal

Peindre à la brosse sèche en aquarelle

Notez cet article
Average: 5 (2 votes)

Pluie, herbes, plumes… la technique de la brosse sèche vous permet de les représenter au moyen de touches fines et duveteuses !

 A savoir :

- Contrairement à la technique traditionnelle de l’aquarelle, les touches sont posées avec un pinceau sec et un soupçon de peinture.

- Trop ou pas assez de peinture ? Le seul moyen de le savoir est de vous exercer !

1. S’entraîner à la brosse sèche

Le bon coup de pinceau en 3 gestes :

 

-Chargez votre pinceau de lavis, puis ôtez l’excédent de peinture en essorant la touffe sur du papier absorbant ou un chiffon.

-Séparez légèrement les poils du pinceau à l’aide de vos doigts.

-Tenez le pinceau en biais pour que les poils soient le plus possible en contact avec le papier (de la virole à la pointe), puis balayez doucement le papier avec en effectuant des gestes amples et peu appuyés.

 

À retenir ! Contrairement au lavis humide, la couleur appliquée à la brosse sèche ne s’éclaircit pas en séchant.

2. Dessiner à la brosse sèche

Une surface à moitié enneigée :

-Utilisez un papier à gros grain pour en exploiter la texture.

-Afin de représenter un champ sous la neige, chargez le pinceau d’un lavis terre de Sienne, puis séchez la touffe.

-Appliquez la couleur en bandes horizontales : la peinture ne couvre pas toute la surface laissant apparaître le blanc du papier. 

Une averse sur la mer :

-Posez un lavis dégradé pour représenter le ciel et la mer.

-Utilisez la technique de la brosse sèche pour animer l’horizon d’un rideau de traits fins légèrement inclinés. Pour ce faire, veillez à bien séparer les poils et à effectuer un geste ample du haut vers le bas pour des traits continus.