Aller au contenu principal

Astuce Pastel : Réussir ses esquisses

Notez cet article
Average: 1 (1 vote)

Bien qu’il soit possible de créer librement une œuvre, réaliser un dessin préliminaire, même sommaire, s’avère toujours profitable.

À savoir

Deux techniques permettent de réaliser une esquisse :

L’ombrage léger des principales formes au pastel carré, dans des couleurs adaptées au résultat final.

Le dessin au fusain léger : plus précis, il comprend les grandes lignes, les contours… et même, si vous le souhaitez, les détails.

1. L’ombrage au pastel sec

Utilisez l’arête de vos bâtonnets pour déposer des aplats légers, figurant les grandes masses et vous permettant d’apprécier d’emblée les différentes tonalités. 

Vous pouvez éventuellement esquisser les volumes : tracez de légers traits obliques ou des hachures espacées, avec la pointe du pastel.

Tracez au besoin un véritable dessin préliminaire au pastel carré ou au crayon pastel, en définissant chaque contour avec la teinte adéquate.

 

Attention : n’utilisez pas le crayon graphite, dont la texture « repousse » le pastel !

2. L’esquisse au pastel à l’huile

Comme dans le cas du pastel sec, elle se fait directement avec les bâtonnets de couleur que vous comptez employer, sans trop appuyer et en ombrant légèrement les grandes masses.

3. L’esquisse au fusain

Travaillez en tracés légers, sans appuyer trop fortement.

Incluez les détails que vous jugez nécessaires à la composition de votre œuvre.

Ombrez éventuellement vos futurs reliefs à l’aide de traits obliques ou de hachures croisées.

Effacez vos erreurs au doigt ou au chiffon.

Une fois votre esquisse terminée, frottez le dessin avec un chiffon sec. L’essentiel du fusain disparaîtra, laissant une empreinte atténuée.