Aller au contenu principal

Astuce Pastel : Effacer ses erreurs

Notez cet article
Aucun vote pour le moment

Le hic, au pastel, c’est que corriger ses erreurs n’est pas vraiment aisé… Plusieurs méthodes vous permettent de les minimiser : vous disposerez au moins d’une surface apte à être retravaillée.

À savoir

Bien que son pouvoir d’adhérence soit limité, le pastel ne s’efface pas complètement. Un seul mot d’ordre : de-la-dou-ceur ! Toute manœuvre trop appuyée aurait pour conséquence immédiate de renforcer la présence de l’intrus.

1. Procéder par étapes

Au pinceau, effleurez la surface incriminée pour chasser le maximum de particules.

Si ce n’est pas suffisant, frottez avec un petit morceau de coton, sans trop appuyer : la couleur à supprimer se fondrait dans la précédente.

Employez éventuellement un couteau ou la lame d’un cutter pour éliminer le maximum de matière si vous avez travaillé en couches épaisses. Grattez dans le sens d’application des traits.

2. Gommer dans les règles

N’utilisez aucune gomme conventionnelle. Même tendre, elle incrusterait les pigments sur le papier. L’alliée du pastelliste est la gomme mie de pain ou, à défaut, une petite portion mie de pain alimentaire.

Procédez par tapotements légers pour récupérer le maximum de matière.

Si nécessaire, taillez l’extrémité de votre gomme en pointe pour supprimer de fins détails. 

Pétrissez-la et malaxez-la régulièrement pour enfouir les résidus à l’intérieur.

3. Effacer les pastels à l’huile

Imbibez un chiffon de white spirit et frottez doucement pour ôter la couleur. N’insistez pas trop, au risque de rendre au papier sa nudité originelle !