Aller au contenu principal

Restaurer un châssis en 3 étapes

Notez cet article
Aucun vote pour le moment

​Le châssis de votre toile préférée est abîmé : jeu entre les éléments de bois, traces de sciures et d’insectes ? Il est grand temps de le restaurer ! Ne vous arrêtez pas dans votre élan : papier et toile ont peut-être besoin d’attention… Zoom sur une activité à la limite du bricolage !

 

Attention : avant d’entamer toute action vérifiez minutieusement qu’il ne porte pas l’estampille de son encadreur d’origine, auquel cas il a de la valeur. Mieux vaut le laisser aux bons soins d’un encadreur professionnel…

Nettoyer le châssis

Ôtez délicatement la toile en enlevant les semences (les pointes, à tête large et à tige courte, généralement utilisées en encadrement) à l’aide d’un petit pied de biche.

Essuyez le châssis avec une brosse souple, puis lavez-le avec une éponge mouillée, éventuellement additionnée de lessive à la résine de pin.

Laissez sécher 24 heures à plat, puis poncez les bords et les arêtes.

 

 

Renforcer une toile usagée

Doublez la toile en périphérie par des bandes dites « de tension », découpées dans une matière proche. Fixez-les à la colle vinylique.

Retendre la toile

Créez des pliures dans les bandes de tension en massant la toile pour lui donner la forme désirée. Positionnez-la provisoirement avec des morceaux d’adhésif, puis clouez-la avec des semences en vous aidant d’une pince à tendre.

Nettoyer le châssis

Ôtez délicatement la toile en enlevant les semences (les pointes, à tête large et à tige courte, généralement utilisées en encadrement) à l’aide d’un petit pied de biche.

Essuyez le châssis avec une brosse souple, puis lavez-le avec une éponge mouillée, éventuellement additionnée de lessive à la résine de pin.

Laissez sécher 24 heures à plat, puis poncez les bords et les arêtes.