Aller au contenu principal

Manga : L’encrage à la plume

Notez cet article
Average: 5 (2 votes)

Comment obtenir un rendu pro, digne des grands mangakas ? Rien ne vaut un encrage à la plume ! Précision et agilité sont les maîtres mots de cette technique que vous saurez maîtriser à la perfection, avec un peu d’entraînement.

1. Dessiner à la plume

Vous avez dessiné au crayon personnages et décors : vous devez maintenant repasser les contours à l’encre et ajouter des effets (lignes de vitesse ou de focalisation, mailles, etc.). L’avantage de la plume : des traits fins, précis et dynamiques… exactement ce dont vous avez besoin !

 

Votre trait de plume doit être vivant et énergique : tracez vos motifs d'un geste vif et souple, sans hésitation.

Ce n’est qu’en pratiquant régulièrement que vous gagnerez en assurance.

En pratique : apprendre à manier la plume

Pour vous sentir à l’aise, entraînez-vous !

Commencez par tracer des traits sans but précis pour vous familiariser avec les sensations de la plume sur le papier.

Tracez des traits fins, puis de plus en plus épais, en renforçant la pression, pour savoir jusqu’où vous pouvez aller sans éclabousser ou griffer le papier.

Tracez des lignes droites et des courbes pour assouplir la plume (et votre main).

2. Effacer le crayonné

Vous avez repassé tous les contours à la plume : vous devez effacer les traits de crayon puis ajouter, toujours à la plume, les détails qui vous ont échappés. Une étape délicate qui exige du temps et de l’attention.

Vérifiez que l’encre soit bien sèche en posant une feuille d’essuie-tout ou un buvard sur le dessin : si la feuille se tache, attendez encore.

Utilisez une gomme en plastique, confortable en main, qui efface bien sans que vous ayez à forcer.

Nettoyez la surface de toutes les miettes de gomme.

À la plume (et à l’encre…) : ajoutez les détails manquants, étoffez vos personnages et le décor.

3. Corriger les erreurs

Même les pros font des erreurs lors de l’encrage à la plume… l’important est de savoir les effacer ou les masquer.

Pour les détails ou les lignes, utilisez un blanc correcteur en stylo.

Le petit plus : commencez par le presser sur une feuille de brouillon pour évacuer un éventuel bouchon et jauger la pression nécessaire.

Pour une surface à corriger importante (une tache d’encre par exemple), préférez un blanc correcteur avec pinceau.

Trop de blanc ? Utilisez votre lame de cutter horizontalement et grattez le surplus de blanc jusqu’à ce que la zone corrigée passe inaperçue.