Envoyer à un ami Imprimer

Retour 1777

<>

Le beau vélin d’Annonay, les prémices de la révolution technique

 

Les nostalgiques rêvent du beau parchemin, tiré de la peau de veau mort-né, le vélin…Si on arrivait à fabriquer un papier bien lisse, sans traces de vergeure…

 

Ce sont les Montgolfier qui réussissent à reproduire la technique des Anglais, suivis par les papetiers Johannot et Réveillon, au moment où le Journal de Paris, premier quotidien français, voit le jour.

Forme vélin ayant pour filigrane les armoiries de la Manufacture royale de Vidalon © Musée des Papeteries Canson et Montgolfier

  • Forme vélin ayant pour filigrane les armoiries de la Manufacture royale de Vidalon © Musée des Papeteries Canson et Montgolfier