Envoyer à un ami Imprimer
Retour

Le Prix Canson® 2010

 

Le Prix Canson® 2010 en quelques mots :

 

« Le jury était constitué de personnes très différentes : des conservateurs, des marchands, des critiques, des artistes… Chacun a sélectionné trois artistes. Le choix s’est fait de façon très démocratique. Fabien Mérelle, que personnellement je ne connaissais pas très bien, est sorti du lot. J’ai été vraiment séduit par son talent. Et c’est l’un des intérêts de ces prix, mettre en lumière un jeune artiste qui commence à émerger. Tous les artistes qui ont participé à ce prix seront exposés à l’Ecole des Beaux-arts. Ils sont impliqués dans la société, ils transmettent. Pour moi, le rôle d’un artiste n’est pas de s’investir dans le commerce de ses œuvres, mais de s’inscrire dans la vie quotidienne, d’échanger, d’élargir sa connaissance. Ce qui m’intéresse le plus dans l’art, c’est vraiment la transmission. L’esthétisme est un outil ou un prétexte. Ce qui compte, c’est de jouer un rôle dans la société, être un citoyen au sens platonicien du terme. J’ai accepté d’être le Président de ce Prix Canson car le papier est la base même de l’art. A un enfant, vous donnez simplement du papier et un crayon de couleur et c’est parti… A l’époque d’Internet où certains artistes travaillent des images numériques et où les originaux papiers n’existent plus, il est très important de célébrer le papier. »
Gérard Garouste