Envoyer à un ami Imprimer

Retour Prix Canson® 2013 : Virginia Chihota

Virginia Chihota vue par Vincent Huguet, Beaux-Arts Magazine :


Les poupées de Virginia Chihota n’ont rien de tendre : sur leur visage plane souvent une inquiétude qui rappelle les figures d’Egon Schiele, et leurs traits révèlent parfois une dureté presque sauvage.
Pour cette série, l’artiste s’est inspirée des poupées utilisées au Zimbabwe dans les rites animistes liés à la fertilité. Elle qui vit désormais à Tripoli a aussi recours à la gravure, à la peinture, à l’impression ou à la sérigraphie, mais le dessin continue à occuper une place à part dansson travail : «Dessiner est pour moi une thérapie qui me permet de me libérer de toutesles tensions qui m’entourent et, en même temps, de célébrer chaque jour tel qu’il est. Le fait de dessiner laisse aussi toujours de la place au reste et ouvre sur des idées dont les lignes se poursuivent jusque dans ma vie.»