Envoyer à un ami Imprimer
Retour

Canson mécène la restauration et l’étude du carnet « des Pyrénées » d’Eugène Delacroix et de l’album des « Disegni di A. Pollaiulo (?) 1429-1498 »

11 Mai 2016

Deux albums conservés au musée du Louvre ont été restaurés et étudiés grâce au mécénat de Canson®. Ils viennent d’être publiés sous forme de beaux livres constitué chacun d’un fac-similé et d’une étude réalisée par des conservateurs.

Le carnet dit « des Pyrénées », classé « trésor national » en 2003 et acquis par le musée du Louvre en 2004, fait ici l’objet pour la première fois d’une reproduction intégrale. Il a été commencé par Delacroix en juillet 1845, lorsqu’il se rendit en cure aux Eaux-Bonnes, une station thermale des actuelles Pyrénées-Atlantiques. Ebloui par le spectacle des montagnes, l’artiste a couvert ses pages d’études de paysages parfois rehaussées d’aquarelle et reproduit les costumes traditionnels revêtus par les paysans de la vallée d’Ossau. Ce carnet est l’un des plus remarquables du fonds Delacroix au Louvre.

Eugène Delacroix, Carnet « des Pyrénées ». Fac-similé du carnet et étude par Marie-Pierre Salé.

Eugène Delacroix. Carnet « des Pyrénées », 1845
Coédition : Musée du Louvre éditions/ Officina Libraria
2 VOLUMES EN COFFRET :
I. Le carnet
128 p., relié, 12,2 x 20,3 cm, 128 pl. coul.
II. L’étude
96 p., broché, 12,2 x 20,3 cm, 24 ill. coul.
Prix : 40 €

 

En 1922, Léon Bonnat, portraitiste réputé et grand collectionneur, légua au Louvre un recueil de vingt-trois dessins intitulé Disegni di A. Pollaiulo (?) 1429-1498. Malgré l’intitulé de l’album, les historiens se sont interrogés sur son auteur et ont préféré, au nom du célèbre peintre et sculpteur, celui d’un orfèvre et nielleur florentin passé à la postérité pour avoir inventé l’art de la gravure : Maso Finiguerra. Son album apparaît aujourd’hui comme l’une des plus belles sommes d’études d’après le modèle vivant qu’un artiste du XVe siècle ait jamais accomplies.

L’album des « Disegni di A. Pollaiuolo (?) 1429-1498 ». Fac-similé et étude et Laura Angelucci et Dominique Cordellier.

L’Album des « Disegni di Antonio Pollaiuolo »
Coédition : Musée du Louvre éditions/ Officina Libraria
2 VOLUMES EN COFFRET :
I. Le carnet
48 p., relié, 19,7 x 30,9 cm, 24 pl. coul.
II. L’étude
32 p., broché, 19,7 x 30,9 cm, 12 ill. coul.
Prix : 29 €

 

Ces deux albums sont les premiers d’un programme de neuf restaurations et d’étude qui se déroulera jusqu’en 2018.